« Écrire » : un mot d’ordre pour l’UNIGE, qui plus est en Lettres. Écrire, oui, mais écrire quoi ? – Dans le cadre d’un partenariat conclu avec l’Atelier d’écriture (BA7) du Département de langue et littérature françaises modernes, R.E.E.L. vous propose une immersion régulière dans l’écriture créative… façonnée dans le cadre de l’Atelier animé par Guy Poitry. Comme quoi, « université » rime aussi avec « créativité » !

Aujourd’hui, les étudiant-e-s de l’Atelier d’écriture (BA7) se prennent pour Flaubert : ils pastichent son Dictionnaire des idées reçues, et vous offrent un petit moment d’humour… merci à eux !

 

ART CONTEMPORAIN: Il est bien vu de répéter « J’adore le concept » d’un air pensif, même si on ne l’aime ou ne le comprend pas.

AVOCAT: Légume à la mode ; pour augmenter le nombre d’abonnés sur les réseaux  sociaux, en publier régulièrement des clichés. – Job de rêve pour étudiants qui échouent en médecine.

SYRIENS: En parler dans les journaux télévisés, lorsque rien ne se passe en France…

VÉGANISME: « Ça sauve la planète et les animaux ». – Fait tendance sur les réseaux sociaux.

Emili Petrovic

ART CONTEMPORAIN : N’est plus de l’art. – « Tout le monde peut le faire ».

AVOCAT : Un beau parleur payé des fortunes pour dire des bêtises dans les médias.

CLIMAT : De toute façon on ne peut rien y faire.

ÉTUDIANT : Avant les réseaux sociaux, il passait plus de temps à réviser.

LIVRE : Dans dix ans n’existera plus.

PRISONS : « Coûtent cher aux impôts, mais sont indispensables. » – On n’incarcère pas assez.

Maëlle Schubert

ALCOOL : Perdition de nos jeunes. – Réconfort de nos vieux.

DÉMAGOGIQUE : Ce mot prononcé de manière appuyée invalide le discours d’autrui. – On ne sait pas ce qu’il signifie.

ÉCOLOGIE : La poursuite de sa cause doit être collective et non individuelle.

ÉTUDIANT : Jeune abrité dans l’abstraction et la théorie. – Ne se lève pas le matin.

FONCTIONNAIRES : Travaillent si peu et si lentement. – Toujours s’en plaindre.

IDENTITÉ NATIONALE : Vérité à asséner composée de caractéristiques collectives objectives et immuables. – S’insurger contre sa mise en danger.

JUDÉO-CHRÉTIEN : Culture et civilisation séculaires européennes depuis 1945.

PÉDOPHILE : Le pire des méchants. – Pardon ! avec les terroristes !

PEUPLE : A toujours raison en démocratie.

POLITIQUE : Concerne tout le monde, ne regarde personne.

SUISSES : Tous riches. – Quelle langue parlent-ils ?

Sylvain Leutwyler

CONCEPTUEL : Adjectif pour parler d’art qui interloque, à utiliser n’importe comment par paresse d’en trouver un plus précis ; en y recourant, mettre fin à toute espèce de réflexion.

ÉTUDES (de lettres) : Toujours aborder le sujet en soupirant, s’en plaindre éternellement ; ne jamais les concevoir comme un choix personnel.

PERFORMANCE (artistique) : Terme toujours prononcé en affectant l’articulation, en l’isolant de la phrase pour témoigner que l’on ne l’approuve pas mais que, tout de même, il existe.

RIMBAUD : Poète juste incroyable.

SOCIÉTÉ : Entité abstraite à laquelle il est possible d’attribuer tous nos maux ; toujours en parler comme si l’on n’en faisait pas partie. Rarement réfléchir à son évolution.

THÉÂTRE : le qualifier de « très contemporain » quand il est audacieux ; y saisir la moindre occasion pour rire ; tenir un débat sur le nu sur scène à sa sortie.

Louise Décaillet

AMANT : En prendre un « rend la vie provinciale excitante ». – Leurre, inavouables regrets !
LIVRE : Lu en public, il donne l’air intellectuel.

PERFORMANCE ARTISTIQUE :     Terme qui fait chic. – Surtout, rester vague quant au contenu.

PRISON : Y tenir un journal intime philosophique sur la condition humaine. Le faire publier à sa sortie.

Cassiane Pfund