Cette semaine, nous quittons le mauvais temps et le froid genevois, pour rejoindre la chaleur de l’unité d’arabe.

Il y a quelque temps, Lea Mahassen vous présentait l’AELCA (Association des Étudiant-e-s en Langue, Littérature et Civilisation Arabes), à l’occasion d’un café que nous organisions conjointement avec ses membres. Durant ce café, vous avez pu déguster du thé à la menthe et plusieurs pâtisseries dont… des baklavas, un dessert bien connu dans le monde arabo-musulman. Ce dessert saura ravir les papilles de vos convives et surtout, leur remplir la panse ! Passons sans plus attendre à la réalisation de cette recette, pour laquelle il vous faudra :

125 g d’amandes

250 g de pistaches

2 c. à s. de sucre en poudre

1 c. à c. de cannelle

220 g de beurre

20 feuilles de pâte à filo

  1. Préchauffez votre four à 180 °C.
  2. Concassez les amandes et les pistaches.
  3. Dans un grand bol, mélangez-les avec le sucre et la cannelle.
  4. Faites fondre le beurre.
  5. Badigeonnez chaque feuille de filo sur les deux faces.
  6. Empilez-en la moitié au fond d’un moule carré de 30×30 cm.
  7. Étalez le contenu du bol dessus.
  8. Recouvrez avec l’autre moitié des feuilles de filo.
  9. Arrosez avec le reste de beurre fondu.
  10. À l’aide d’un couteau pointu, prédécoupez les balkavas en losanges (ou en carrés, ce sera plus simple.)
  11. Enfournez pendant 30 minutes.
  12. Baissez la température à 150 °C et laissez cuire encore 40 minutes.

Pendant la cuisson, préparez le sirop. Pour ce faire, vous aurez besoin de :

25 cl d’eau

150 g de sucre en poudre

4 c. à s. de miel liquide

1 citron vert

1 c. à s. d’arôme de fleur d’oranger ou d’eau de rose

  • Dans une casserole, mélangez l’eau et le sucre.
  • Laissez frémir 5 minutes à feu moyen.
  • Pressez le citron.
  • Hors du feu, ajoutez le miel, le jus de citron et l’arôme de fleur d’oranger (ou l’eau de rose).
  • Sortez les baklavas du four et arrosez-les de sirop.
  • Laissez refroidir.
  • Dégustez et savourez !

Pour découvrir d’autres pâtisseries exotiques, n’hésitez pas à passer lors d’un de nos prochains cafés ou apéros, durant lesquels nous serons toujours en collaboration avec une autre association d’étudiants !

Rendez-vous dans deux semaines pour aller saluer l’unité de grec moderne !

Fabien Imhof