Cette semaine, je vous propose, chères lectrices, chers lecteurs, de nous pencher sur une série de livres qui non seulement ont bercé mon enfance (de même, peut-être, que la vôtre), mais également grandement participé à l’engouement toujours croissant pour les littératures de l’imaginaire, telles que la Fantasy, le Fantastique ou la Science-Fiction. En effet, cette fois-ci, nous allons parler de The Riftwar Cycle, de l’américain Raymond E. Feist, connue en francophonie sous le nom de Les Chroniques de Krondor. Cette série, débutée en 1982 avec la parution de Magicien, comprend désormais pas moins de trente volumes dans son édition originale en anglais,  s’est jusqu’à présent vendue à plus de quinze millions d’exemplaires et a été traduite dans de multiples langues.

Cette immense saga débute non loin du Château de Crydee à l’Extrême Ouest du Royaume des Îles, sur Midkémia, et suit le jeune Pug et son ami Tomas à la veille d’une guerre qui durera plus de quinze ans et qui verra se déchirer deux mondes qu’une faille dimensionnelle aura permis de réunir. D’un côté, un Royaume inspiré de l’Europe Médiévale, de l’autre un Empire ressemblant à un mélange entre la Chine Impériale et le Japon Féodal, dans lesquels les humains cohabitent avec de nombreuses créatures mythiques telles que des elfes, des nains et autres dragons. Au fil du récit, ce sont de multiples personnages des plus attachants que l’ont verra grandir et mûrir, naître et mourir.

C’est d’ailleurs là que réside le point fort d’une série qui pourrait paraître parfois convenue (rappelons-nous qu’elle  a commencé il y a trente ans et que, de ce fait, beaucoup des canons de la Fantasy auxquels nous sommes habitués viennent précisément de cette série), elle nous permet de suivre plusieurs familles de protagonistes sur de nombreuses générations, à travers leurs ascensions au pouvoir et leurs périples à travers les mondes, des immenses arbres d’Elvandar, la cité des elfes, à Rillanon, la capitale du Royaume des Îles, en passant par des continents oubliés ou des villes et villages en perpétuelle expansion.

Les Chroniques de Krondor, c’est un monde fantastique qui semble véritablement empli de vie et que l’on voit changer et grandir au fil du temps. C’est une saga épique s’étalant sur plusieurs décennies. Enfin, ce sont des livres que je conseille vivement à tout amateur de Fantasy et, si possible, dans son édition originale en anglais, sa traduction française, comme trop souvent  étant de bien moindre qualité.

 Fredrik Blanc

Source de l’image: http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=1131