Jeune, belle et insouciante, Ida décide de passer une nuit seule et branchée dans son appartement. Une nuit qu’elle passe entre SMS, télévision et internet. À travers cette pièce profondément contemporaine, c’est toute la vie de la jeunesse d’aujourd’hui qui est dévoilée.

Pauline Peyrade, jeune auteure talentueuse et imprévisible, après des études de mise en scène à la Royal Academy of Dramatic Art (Londres), d’Écriture Dramatique de l’ENSATT (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre), crée en 2012 la revue Le bruit du monde, écrit Zéro Six Quinze, Vingt centimètres. En 2016, elle revient et nous surprend avec Ctrl-X, pièce mise en scène par Cyril Teste.

La pièce s’ouvre sur un énorme écran sur lequel défilent toutes sortes de messages : SMS, mails, émissions télévisées et fenêtres de recherches internet. La scène devient un monde virtuel dans lequel le spectateur est plongé, impuissant, comme s’il visionnait un film dans une salle de cinéma ou assis dans son fauteuil. Le décor, simple, lumineux et animé, vient renforcer cette idée de virtualité.

Quant à la jeune Ida, elle s’installe paisiblement dans sa chambre, se déshabille, avale quelques verres de vin tout en dansant ; en même temps, elle fait des recherches sur son ordinateur, parle avec son amant par téléphone, regarde la télé sur son ordinateur…

Le spectateur suit tous les faits et gestes de la jeune Ida, non seulement au travers de la scène, mais également à travers l’énorme écran qui est une partie du mur de la pièce. En ayant accès à la vie privée de la jeune fille, le spectateur devient téléspectateur et, de ce fait, il est lui-même dépeint au travers des actions d’Ida. Entourée de tous ces objets connectés, Ida, quoiqu’elle soit la seule humaine présente dans la chambre, ne se sent pas tout à fait seule. Elle refuse même que sa sœur, qui l’attend depuis un moment en bas de chez elle, vienne la voir ; elle préfère la compagnie de son téléphone, de son ordinateur, de sa télévision, de l’alcool que celle de sa sœur ou de son amant.

Cette pièce assez courte et pourtant pleine de rebondissements est une mise en abyme et une autocritique parfaites de nos relations face aux nouvelles technologies, avec qui nous partageons désormais notre vie publique et privée.

Il serait tout de même injuste de ne pas saluer la performance magistrale de la comédienne Laureline Le Bris-Cep (Ida), et le travail ingénieux du metteur en scène Cyril Teste.

Voici une pièce surprenante, captivante, émouvante et pleine de péripéties !

Crtl-X, créée par Pauline Peyrade, jouée au théâtre du POCHE/Genève, du 11 Avril au 01 Mai 2016.

Infos pratiques : http://poche—gve.ch/events/ctrl-x-2/

                                                                                                          Stéphane Kamenan

Photos : © Samuel Rubio