Vous avez peut-être vu leurs fidèles bénévoles tenant la permanence d’aide aux étudiants pendant les premiers jours de la rentrée – peut-être vous ont-ils même aidé à faire votre horaire. En effet, toujours à vos côtés, l’AEL faisait sa rentrée en même temps que vous, et pour vous accueillir – une fois l’imbroglio des premières semaines passé -, elle vous invite ce soir, lundi 5 octobre, à 18h15 en B107 à son Assemblée Générale. Ce sera l’occasion de découvrir notre association faîtière plus en détails, ainsi que d’élire le nouveau comité[1] (avis aux candidats !).

Pour ceux qui n’auraient jamais entendu parler de cette association – parce que vous avez préféré profiter de vos derniers jours de vacances plutôt que de venir traîner aux Welcome Days ; parce que vous préférez jouer les rats de bibliothèques plutôt que de vous gaver de biscuits apéro ; parce que vous avez courageusement concocté votre horaire de l’année seul ou tout simplement parce que vous êtes nouveau aux Bastions – voici une petite piqûre de rappel.

L’Association des Etudiants en Lettres est la faîtière[2] des associations de la Faculté des Lettres, elle « a été ressuscitée le 14 avril 2011 et a pour but de défendre les intérêts des étudiants et de contribuer à créer une vie facultaire, tant culturelle que festive. »[3]. Pour mener à bien ces objectifs, L’AEL a, depuis sa (re)création, lancé bon nombre de projets. Ainsi, c’est grâce à cette association que l’on dispose de la salle B007 pour se détendre entre étudiants lorsque les pelouses du parc sont un peu trop humides pour s’y reposer[4]. Elle a aussi soutenu la création de nombreuses associations au sein des Lettres et a protégé de son aile des projets tels que le KinoKLUB (le ciné-club du département de langue et littérature allemandes) ou une certaine Revue Écrite par les Etudiants en Lettres… De plus, depuis plusieurs années déjà, les nouveaux étudiants peuvent profiter de l’aide et de l’expérience de bénévoles aguerris pour faire leurs horaires lors des permanences de la rentrée. En février 2014, l’association nous aidait à calmer nos inquiétudes face au monde post-universitaire en organisant une soirée « mon métier après les Lettres : spécial enseignement », nous donnant l’occasion de dialoguer avec des professionnels de l’enseignement et de la formation pédagogique. En dehors de ces moments dédiés à l’assistance aux étudiants, vous pouvez toujours leur écrire[5] ou les retrouver lors de festivités désormais traditionnelles telles que le vin chaud de l’escalade ou l’apéro inter-associatif célébrant la fin des cours.

Le dernier grand projet festif de l’AEL, ce sont les Bacchanales : les étudiants en médecine ont la danse dans le sang à la globule party, les scientifiques font la fête jusqu’au plus noir de la nuit à la Black Hole, chez les lettreux, on célèbre Dionysos en sacrifiant quelques (ou plus !) tonneaux. D’ailleurs, cette année, on vous propose d’être encore un peu plus fervents qu’à l’ordinaire avec les pré-Bacchanales, qui auront lieu samedi 31 octobre à la Datcha – quoi de mieux que le soir d’Halloween pour honorer le Dieu de la démesure ?

Autant de bonnes raisons pour vous rendre à leur AG, mettre la main à la pâte et perpétuer cette tradition d’entraide et de fête étudiantes !

 

Anaïs Rouget

[1] Depuis une semaine, vous pouvez découvrir les différents postes du comité sur la page facebook : https://www.facebook.com/AELgeneve?fref=ts

[2] Selon le trésor de la langue française, l’utilisation de cet adjectif dans ce contexte est spécifiquement suisse romand et signifie « central ».

[3] http://cms.unige.ch/asso-etud/ael/?page_id=2

[4] Pour ceux qui n’ont pas de Carte des Maraudeurs version Uni Bastions – y a-t-il des volontaires pour s’atteler à ce magique projet ? – la salle B007, alias salle des étudiants, alias salle James Bond, se trouve à immédiatement à gauche en entrant dans le hall principal depuis le parc et la clé peut être empruntée à tout moment (du moins entre 8h et 17h30) à la loge du bâtiment, qui se trouve elle aussi dans le hall central.

[5] ael@unige.ch