Un duo déjanté pour vous parler avec humour de ce que traverse une femme enceinte ? C’est à découvrir avec Délit de grossesse au Studio Abriel !

Délit de grossesse, « vécu, écrit et interprété par Ariane Echallier et Vanessa Defasque ». Tout est dit sur l’affiche. Cela fait 15 mois que le bébé est là-dedans. Comment le faire sortir ? Elles sont prêtes à tout essayer. Tout. Les deux comédiennes s’inspirent de leur histoire personnelle pour parler de la grossesse, avec beaucoup d’humour, sans tabou. Symbole de la libération de la parole des femmes, cette pièce aborde une thématique jamais vraiment abordée jusque-là. Du moins pas comme ça…

La relation au corps transformé, la violence du business médical, la libido, la relation de couple, ou encore les excès en tout genre, voici quelques-unes des questions abordées dans Délit de grossesse. Dans un style proche du café-théâtre, les deux comédiennes privilégient l’interaction avec le public. À cet égard, Messieurs, une surprise vous attend. Je ne vous en dis pas plus pour ne rien gâcher.

Entre gags un peu – voire très – gras, improvisations face aux réactions du public et du « papa » et absurdité, Ariane Echallier et Vanessa Defasque emmènent le public dans leur univers déjanté. En les voyant arriver toutes deux sur scène avec un gros ventre, le public croit d’abord que ce sont deux femmes enceintes qui vont raconter, façon stand-up, leur parcours… avant que cela ne bascule vers toute autre chose ! Au travers de diverses scénettes et de nombreux personnages – la copine qui vient remonter le moral, la baleine échouée, la gynécologue antipathique, l’agent de la BAFE (Brigade d’Aide aux Femmes Enceintes) et bien d’autres – qu’elles interprètent, le public est emmené dans tous les problèmes que peut rencontrer une femme enceinte. La vérité est mise sous nos yeux de manière souvent crue, sans tabou. C’est ce que l’on retiendra : l’absence de tabou. Pourquoi pourrait-on parler de choses trash qui concernent les hommes, la guerre, la mort et pas les femmes enceintes ?

Sans démagogie, les deux comédiennes ne cherchent pas à montrer une image belle de la femme enceinte, du type « Oh comme tu es rayonnante » ou encore « la grossesse te va tellement bien, tu es encore plus belle qu’avant ! » C’est tout le contraire. Elles se sentent moches…parce qu’elles le sont ! (selon les dires de Vanessa Defasque après la pièce, je ne me permettrais évidemment pas de dire cela !) C’est la vérité qui est mise au jour devant le public. La vérité, dans tout ce qu’elle a de plus cru, de difficile au quotidien ; entre le fait de se sentir mal dans sa peau, les hormones qui jouent des tours, l’épisiotomie. Ce sont tous les mauvais côtés de la grossesse qui sont abordés.

Vous souhaitez voir une comédie déjantée qui parle de grossesse avec beaucoup d’humour ? Rendez-vous rapidement au sous-sol de la Coop, au 136, ch. de la Montagne à Chêne-Bougeries, au Studio Abriel. N’hésitez pas à y aller en avance, un sympathique coin bar a ouvert ses portes depuis peu…et il en vaut la peine !

Délit de grossesse, c’est donc une pièce engagée, pleine d’humour, sans tabou, sans complexe, à voir encore les 8, 9 et 10 décembre prochains au Studio Abriel.

Fabien Imhof

Infos pratiques :
Délit de grossesse, vécu, écrit et interprété par Ariane Echallier et Vanessa Defrasque, les 1, 2, 3, 8, 9 et 10 décembre 2016 au Studio Abriel
https://www.youtube.com/watch?v=ruIEb9UcwC0
http://www.delitdegrossesse.fr/
http://www.studioabriel.com/cafe-theatre
Photo : © http://fabricerobin.com/