Comme promis avant la trêve hivernale, voici une recette en lien avec le département de linguistique.

Lorsque j’ai tiré au sort ce département, je me suis demandé ce que je pourrais bien cuisiner. Au fil de discussions avec plusieurs personnes, une solution semblait s’envisager : la langue de bœuf ! Excellente idée, sauf que… c’est plutôt compliqué à préparer, et surtout à trouver ! Même chez le boucher, il faut passer commande. Petit détail que j’avais omis, et qui ne me permettait pas de réaliser ma recette dans les temps. J’ai donc choisi un autre type de langue, plus facile à réaliser, plus sucrée également : des langues de chat !

Pour ce faire, il vous faudra :

125 g de beurre

125 g de sucre en poudre

1 pincée de sel

3 blancs d’œufs

150 g de farine

  • Découpez votre beurre en cubes et laissez-le reposer une heure à température ambiante.
  • Préchauffez votre four à 180° C.
  • Travaillez le beurre en pommade et mélangez-le au sucre.
  • Ajoutez une pincée de sel et les blancs d’œufs un à un, en mélangeant bien entre chaque.
  • Tamisez la farine et incorporez-la à votre préparation.
  • La pâte doit être homogène et pas liquide.
  • À l’aide d’une poche à douille, déposez des bâtonnets de pâte d’environ 4 cm de long sur une plaque chemisée de papier sulfurisé.
  • Enfournez environ 12 minutes.
  • Les langues de chat doivent être bien dorées sur les bords et encore blanches au milieu.
  • Il ne vous reste plus qu’à les déguster !

Dans deux semaines, nous irons faire un tour du côté de l’unité d’égyptologie et de copte.

Fabien Imhof