La jeunesse africaine comme moteur du changement en Afrique : voilà le crédo du collectif O.S.E.R. l’Afrique, un réseau créée en 2009 et dont le principal défi est d’inciter les jeunes africains issus de divers milieux à prendre part au développement du continent. Leur point d’ancrage : les échanges.

Afrique, jeunesse et développement 

Comment contribuer au développement de son continent en tant que jeune africain. Tel est, en substance, le questionnement qui fonde O.S.E.R. l’Afrique, « une initiative de la jeunesse africaine par la jeunesse africaine et pour la jeunesse africaine ». En 2009, de jeunes diplômés de prestigieuses écoles internationales prennent conscience des capacités acquises au cours de leur année d’apprentissage et se donnent pour projet de mettre ces compétences au service de leur continent d’origine. La célébration du Cinquantenaire des indépendances des pays africains à cette époque-là va leur offrir une occasion parfaite : conscients des défis qui demeurent vifs dans une Afrique post-indépendante et toujours en reconstruction, ils décident de prendre activement part « à l’effort de développement du continent africain » à travers plusieurs pôles, que ce soit économique, socio-culturel ou encore politique. Aussi, ils créent le collectif O.S.E.R l’Afrique (Ouverture, Solidarité, Exemplarité et Respect) et s’inscrivent dans une démarche qui allie initiative, innovation, et sens du partage.

Un pari pour l’Afrique

Pari qui a le mérite de retenir l’attention, du moins en ce qui concerne le Collectif et son approche. En effet, celle-ci a, pour cheval de bataille, entre autres : « bousculer les choses » en termes d’habitudes établis et entretenues par un comportement défaitiste ; favoriser le dialogue à travers les échanges interculturels ; prendre des positions fortes dans tous les domaines de la vie du continent. Par conséquent, l’équipe est présente dans divers pays d’Afrique tel que le Cameroun, le Sénégal, le Congo, le Zimbabwé… Un autre de son objectif est, selon leur site internet oserlafrique.com, d’ « assurer auprès des gouvernements, organisations et institutions mondiales la prise en compte des intérêts de la jeunesse africaine dans la définition des politiques économiques et sociales ». Aussi, en marge de sa participation à des projets tels que Journée Nationale des Diasporas Africaines en mai 2014 (en présence de personnalités tels que l’écrivain Alain Mabanckou et le musicien Manu Dibango) ou encore lors du Forum économique des femmes africaines de la diaspora en septembre 2014, sans oublier sa présence à la 17ème conférence annuelle de l’African Business Club (ABC) qui s’est tenu en mars 2015 à Harvard, O.S.E.R organise également des Clusters[1] dont les thèmes principaux sont l’innovation et l’entreprenariat. Trois éditions[2], abordant des problématiques comme celle de l’emploi ou celle des nouvelles technologies, ont déjà eu lieu, préfigurant un avenir plus que radieux pour le Collectif.

Rejoindre l’équipe

Et O.S.E.R l’aura compris : cet avenir ne peut se faire qu’avec l’aide de jeunes tout autant motivés à apporter le changement à leur niveau. C’est la raison pour laquelle le Collectif organise une journée de recrutement le samedi 25 avril prochain en région Île-de-France. Cette journée se présente non seulement comme une occasion de fédérer un plus grand nombre de potentiels acteurs autour de ce projet, mais aussi comme un espace au sein duquel il sera questions d’évoquer les futures réalisations du Collectif. Et c’est à son cinquième et nouveau président depuis le 8 avril dernier, M. Benjamin Ngongang, ingénieur et cadre financier dans le secteur bancaire, que revient la responsabilité de porter haut le flambeau de O.S.E.R : Celui-ci, après 2 années en tant que Responsable du pôle Partenariats et Développement international, a décidé de mettre les bouchées doubles et de défendre encore plus l’idée d’une Afrique dont le potentiel de développement n’est plus à chercher, mais à oser.

Ariane Mawaffo

Pour en savoir plus :

http://oserlafrique.com/

Facebook.com/Oser.Afrique

[1] Un cluster est un rassemblement d’un groupe d’organisations et d’institutions qui, sur un territoire donné, mettent en commun des moyens et des informations à destination d’un même marché, pour améliorer leur efficacité économique. (Source : Facebook.com/ Oser.Afrique

[2] Yaoundé, Cameroun (Janvier 2013), Dakar, Sénégal (Novembre 2013) , Niamey, Niger (Décembre 2014).