Comme promis, on part cette semaine en Égypte, avec une succulente recette 100% végétarienne.

Les recherches ont été longues pour trouver un plat typique égyptien. Non pas qu’il n’y en ait pas… Au contraire, il y en a trop ! Et souvent, la réalisation plutôt longue. J’ai donc finalement opté pour un plat principal végétarien et convivial : le ta’ameya. Composé de boulettes à base de fèves et diverses salades, ce repas s’avère parfait si vous avez des invités et ne souhaitez pas les abandonner trop longtemps en vous rendant en cuisine. Pour réaliser ce plat, il vous faudra :

Pour les boulettes :

1 bouquet de ciboulette

1 bouquet de persil

400 g de fèves en conserve

3 gousses d’ail

2 échalotes

5 c. à c. de graines de coriandre moulues

2 c. à c. de cinq-épices

2 c. à c. de piment d’Espelette

Sel

Poivre

Huile d’arachide

Pour les accompagnements :

8 grands pains pitas

1 salade verte

3 tomates

1 oignon

1 concombre

500 g de fromage blanc

3 c. à s. de coriandre fraîche

  1. Hachez la ciboulette et le persil.
  2. Mixez ensemble les fèves, l’ail, l’échalote, les épices et les herbes.
  3. Formez des boulettes de la taille d’une grosse noix et réservez 1h au frais.
  4. Préparez votre salade et mettez-la dans un saladier.
  5. Coupez les tomates en dés et les oignons en lamelles.
  6. Mixez le concombre, le fromage blanc et la coriandre, cela vous servira de sauce pour la salade.
  7. Faites chauffer vos pains pitas 6 minutes au four à 220°C.
  8. Versez l’huile d’arachide, sur 1 cm de hauteur, dans une sauteuse et chauffez à feu vif.
  9. Faites frire les boulettes en les retournant dès qu’elles commencent à dorer.
  10. Servez chaud avec tous les accompagnements sur la table.
  11. Chacun peut se composer son plat selon ses envies.

Dans deux semaines, nous nous retrouverons au sein de l’unité d’histoire contemporaine.

Fabien Imhof