Comme promis, je vous emmène cette semaine au pays du soleil levant, en rejoignant l’unité de japonais, avec trois recettes à base de légumes, de poulet et bœuf.

Que le choix fut difficile…la gastronomie japonaise est tellement variée, tellement riche et tellement…succulente ! Des sushis ? Trop classique ! Alors, après de longues, que dis-je, très longues, non, interminables – voilà, c’est le mot ! – réflexions, j’ai opté pour trois recettes. Je vous propose donc des tempuras de courgette en entrée, accompagnés d’une sauce aigre-douce. Pour le plat, ne parvenant pas à me décider, j’ai finalement choisi de cuisiner du poulet yakitori et un yakiniku, un plat à base de bœuf et de poivrons, le tout accompagné de riz blanc.

Pour commencer, il faut préparer la sauce qui accompagnera les tempuras. Pour la réaliser, il vous faudra :

75 ml de jus d’orange                                                2 c. à c. de maïzena

60 ml de vinaigre blanc                                             4 c. à s. de sucre

15 ml de ketchup                                                       1 c. à s. d’eau

  1. Dans un bol, mélangez le jus d’orange, le vinaigre blanc, le ketchup et la maïzena et réservez.
  2. Dans une casserole, faites un caramel avec l’eau et le sucre. Pour ce faire, versez-les dans une casserole et faites chauffer sans mélanger jusqu’à ce que le mélange brunisse.
  3. Retirez du feu et versez le contenu du bol.
  4. Remettez sur le feu et portez à ébullition.
  5. Laissez mijoter 1 minute en remuant.
  6. Faites tiédir et réservez au frais.

Vous pouvez ensuite préparer les tempuras. J’ai choisi de les faire aux courgettes, mais vous pouvez évidemment opter pour d’autres sortes de légumes ou des queues de crevettes, par exemple. Pour réaliser ces beignets, il vous faudra :

1 courgette                                                                 poivre

sel                                                                                 gingembre

1 jaune d’œuf                                                             piment

10 cl d’eau froide                                                       paprika

100 g de farine                                                            huile de friture

  1. Couper la courgette en rondelles d’½ cm d’épaisseur.
  2. Déposez-les sur du papier absorbant.
  3. Saupoudrez de sel et recouvrez de papier absorbant.
  4. Dans un bol, battez le jaune d’œuf.
  5. Ajoutez l’eau et mélangez.
  6. Incorporez la farine petit à petit tout en mélangeant.
  7. Assaisonnez et ajoutez une pincée de chaque épice.
  8. Versez l’huile dans une poêle, jusqu’à hauteur de 1 cm environ.
  9. Faites chauffer.
  10. Trempez les courgettes dans la préparation puis posez-les dans l’huile chaude.
  11. Retournez-les quand elles commencent à dorer.
  12. Lorsqu’elles sont bien dorées, posez-les sur du papier absorbant.
  13. Servez-les avec la sauce.

tempuras.jpeg

Passez ensuite à la préparation du poulet, qu’il faut mariner. Pour réaliser ce yakitori, il vous faudra :

2 blancs de poulet                                                      3 c. à s. d’huile de sésame

1 c. à c. de gingembre                                                1 c. à s. de saké

1 c. à c. d’eau                                                                1 c. à s. de vinaigre de riz (mirin)

3 c. à s. de sauce soja Tamari                                    1 c. à c. de sucre

  1. Mélangez le gingembre et l’eau dans un bol.
  2. Ajoutez la sauce soja, l’huile, le saké, le vinaigre et le sucre.
  3. Coupez le poulet en lamelles et plongez-le vingt minutes dans la marinade.
  4. Retirez-le de la marinade et réservez-la.
  5. Faites chauffer un wok et faites-y sauter les morceaux de poulet à feu vif jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés.
  6. Versez la marinade dessus et mélangez bien.
  7. Laissez mijoter jusqu’à ce que le poulet soit cuit et la sauce sirupeuse.
  8. Servez avec du riz japonais.

Enfin, vous pouvez préparer le yakiniku. À l’origine, ce terme désigne une technique japonaise visant à griller le bœuf au charbon de bois. Par extension, il s’agit d’un plat composé de fines de tranches de bœuf, le plus souvent accompagné de légumes. Pour le réaliser, vous aurez besoin de :

1 oignon                                                                     3 c. à s. de sauce soja

1 poivron rouge                                                         2 c. à s. de saké

1 poivron vert                                                            1 c. à s. de maïzena

1 gousse d’ail                                                             eau

4 c. à s. de sucre roux                                               huile végétale

450 g d’aiguillette de bœuf (rumsteck)

  1. Hachez l’oignon.
  2. Coupez le poivron rouge en fines lamelles et le vert en petits dés.
  3. Écrasez la gousse d’ail.
  4. Coupez le bœuf en tranches fines.
  5. Dans un wok, faites revenir l’oignon dans un peu d’huile.
  6. Ajoutez l’ail, le sucre et les poivrons.
  7. Lorsque le mélange commence à dorer, incorporez le bœuf.
  8. Remuez à l’aide de baguettes en bois.
  9. Lorsque la viande est cuite, ajoutez la sauce soja et le saké, laissez réduire un peu.
  10. Délayez la maïzena dans un peu d’eau-
  11. Baissez le feu et incorporez la maïzena et l’eau.
  12. Laissez épaissir un peu.
  13. Servez avec le yakitori et le riz.

Dans deux semaines, pour l’avant-dernier numéro de cette chronique, nous reviendrons un peu plus près de chez nous, avec le département d’anglais.

Fabien Imhof