UniBackParty : ce samedi, les étudiants prennent le contrôle d’UniDufour !

octobre 10, 2014 / by / 0 Comment

Demain se déroulera à Uni Dufour dès 22h30, UniBackParty, une déclinaison de la désormais célèbre fête étudiante UniParty. Nous sommes allés à la rencontre de Myke Penseyres et de David Gomes, co-présidents d’UniParty, qui ont très gentiment répondu à nos questions.

R.E.E.L. : À J-1 de l’évènement, vous sentez-vous prêts ?

Myke : Pour l’instant, tout va bien, nous avons un entraînement assez conséquent avec UniParty à Unimail (5 éditions au compteur). Le défi est différent cette fois-ci, puisqu’il s’agit d’Uni Dufour. C’est un nouveau challenge, c’est un bâtiment que nous ne connaissons pas et qui n’est pas aussi facile à manipuler qu’Uni Mail. Nous avons travaillé avec mon co-président pour obtenir toutes les autorisations du Rectorat. Nous avons également bénéficié de l’aide plutôt conséquente du Service de presse de l’Université, qui nous a soutenus du début à la fin. Mais globalement, nous sommes prêts. Pour ce qui est de l’aménagement des lieux, la soirée se déroulera principalement au rez-de-chaussée dans le hall, avec la grande scène située au milieu.

David : Tout se passe très bien, nous sommes bien rodés et moins stressés que les premières fois, surtout que c’est plus petit par rapport à UniParty. Le plus dur a été de conceptualiser l’évènement que d’obtenir les autorisations pour le bâtiment lui-même.

R.E.E.L. : La formule proposée, c’est donc UniBACKparty et non UniParty. Pourquoi ?

Myke : Oui, c’est important de le relever dans le sens où UniParty, l’événement central, restera à Uni Mail durant le mois de mars et UniBackparty sera juste un évènement en plus. UniBackparty, c’est une soirée de célébration de la rentrée, une soirée consacrée aux nouveaux étudiants, mais également aux anciens dans le but de créer un joli mix. Le choix de cette date, 11 octobre, correspond à une volonté de travailler étroitement avec le Dies Academicus (Journée officielle de l’Université), afin de rendre cet évènement plus sympathique et plus agréable pour les étudiants.

David : L’idée, c’est d’instaurer cette soirée dans le calendrier académique et de l’intégrer dans le rythme des étudiants. Nous avions déjà eu une première édition l’année dernière au MAD de Genève et cette année, nous nous sommes dit qu’il serait intéressant de se déplacer à Dufour.

R.E.E.L. : UniBackparty, c’est donc une sorte de soirée célébrant la rentrée universitaire ?

Myke : Effectivement, UniBackParty est un évènement mis sur pied principalement pour les nouveaux étudiants, raison pour laquelle nous avons collaboré avec les Welcome Days pour la vente de nos tickets d’entrée, afin de cibler les nouveaux. Ensuite, nous avons effectué les ventes de prélocations pour le reste du public, à Uni Mail.

R.E.E.L. : En termes de ventes, les prélocations sont toutes parties plutôt vite, selon ce que l’on peut lire sur la page Facebook d’UniParty. Y-aura-t-il aussi des entrées vendues sur place ? 

Myke : Nous étions cette fois-ci assez limités en termes de place. Nous pouvions mettre seulement mille cent personnes, au lieu de trois milles à Uni Mail. De plus, la place autour de Dufour est plus limitée qu’autour d’Uni Mail, par conséquent, pour éviter les longues files d’attente, on a préféré faire une soirée 100% prélocations. Nous avons été surpris en bien par l’accueil que les étudiants nous ont réservé : il y a eu pas mal d’enthousiasme pour cela. Quand on lance un nouvel évènement, on ne sait jamais vraiment comment les gens vont réagir, on connaît le succès d’UniParty, mais on ne sait pas si UniBackParty bénéficiera de la même réputation. On le verra le soir même !

R.E.E.L. : Sans tout dévoiler, que pouvez-vous nous dire à propos de la soirée ?

David : En dehors des autres surprises, on vous prépare trois beaux Dj’s habitués des soirées étudiantes : Jeremy Wareg, Alex Sullivan et Joël Cross, qui mixeront de 23h à 4h du matin.

Myke : L’élément marquant sera le masque. Habituellement, UniParty n’a pas de thème, mais plutôt des directions artistiques, ce sera donc une première pour l’évènement.

R.E.E.L. : Pour les co-présidents, c’est le dernier évènement UniParty…

David : Oui, le tout dernier. Mais nous sommes contents de voir ce que nous avons réussi à mettre sur pied, de voir qu’il y a une relève qui se fait, qu’on a même réussi à obtenir la confiance du Rectorat pour Dufour. Même si j’ai dû rallonger mon Bachelor pour l’organisation de l’évènement UniParty, je m’en suis servi pour trouver d’autres voies pour l’avenir et faire de supers rencontres.

Myke : Avec David et tout le comité, nous voulions nous lancer un dernier challenge et terminer à Uni Dufour pour finir comme il faut. Il s’agit, je tiens à le rappeler, d’un travail d’équipe et rien n’aurait été possible sans tout le monde. Nous sommes ravis de laisser nos fonctions à nos successeurs qui, nous l’espérons, continueront à porter haut notre flambeau !

Ariane Mawaffo


Leave a Comment

Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :